BAN-KI-MENT

Publié le par Zegou Seli

                                     BAN-KI-MENT

 

Qui a menti ? Ban-Ki-Ment. Accompagné par celui qui, dans l’impartialité attendue des Nations Unies, a fait son CHOI. L’on ment comme on respire. L’on ment comme ceux qui depuis 10 ans nous arrachent les dents une à une. Combien en reste-t-il d’ailleurs à la Côte d’Ivoire édentée qui ne peut plus ouvrir la bouche ?

 

Le dernier en date. Mensonge n°53 d’une longue liste cousue de fil blanc, est celui de l’affaire des hélicoptères achetés, a-t-il menti, par la Côte d’Ivoire à la Biélorussie. Sur la base de  ce pipeau, l’on ameute tous les grands de ce monde pour donner à la Côte d’Ivoire le coup de grâce. Galéjades et menteries brassées par les moulins à mensonges que sont médias  internationaux dont RiFiFi, la radio mondiale.

 

Mais un mensonge, même certifié, a besoin d’avoir une certaine taille pour passer. Le mensonge n°53 était tout simplement trop gros. Et il est resté dans la gorge de ceux à qui l’on voulait le faire avaler. Ça étrangle ce genre de fumisterie…Et l’écran de fumée commence à se dissiper et montre ce que l’on appelle ici leur sorcellerie de midi !

 

Aïe ! Le Coréen avait presque réussi son coup mais quelqu’un quelque part a flairé la duperie et l’a pris en flagrant délit de faux et usage de faux, Ban-qui-ment a dû admettre qu’on lui avait…menti. Suivez mon regard. Mais, on  a envie de demander, avez-vous jamais dit quelque chose de vrai…Comme Ponce Pilate, archétype de toutes les forces de colonisation, il y a une question qui les taraude depuis toujours «  Qu’est que la vérité ?».

 

Le mensonge certifié n°53 n’a pas pu passer comme une lettre à la poste. Mais quelqu’un a décidé cette fois -ci de prendre la peine de vérifier et … la queue entre les pattes, le renard bleu a dû s’excuser à l’une des parties, sans trouver un seul mot pour faire amende honorable vis-à-vis de la Côte d’Ivoire.

 

Non. Il ne s’excusera pas. Qui va se dévaloriser en s’excusant devant des bons à recoloniser ?

D’ailleurs si le mensonge n°53 n’est pas passé, les officines des deux hôtels jumeaux en fabriqueront bien d’autres. De toute façon, le père du mensonge est de retour depuis quelques jours et la machine à fabriquer les mensonges s’est remise en marche, débitant toutes les déclinaisons de la fausseté  dans les canaux habituels : Fausse 24, Banal Horizon, TF1 (Tout Faux 1) et autres  pour aider les mensonges de Ban-qui-Ment à prendre l’ascenseur.

 

 

Zegou Seli

 

 

 

 

Publié dans ONU

Commenter cet article

Sonia 09/03/2011 09:07


On dirait qu'on a eu la même source d'inspiration !!!