KKB quitte le KKK

Publié le par Zegou Seli

                                 KKB quitte le KKK

 

C’est officiel ! Le truculent imitateur de HKB vient de quitter le Ku Klux Klan. Malgré les appels à ne rien faire de son nouveau Menteur- on dit Mentor ou Menteur ? Peu importe…Malgré les consignes de la confrérie anti-africaine et anti- patriotique pour des opérations Pays Mort, KKB, débarrassé de sa cagoule du KKK s’est présenté à la Mairie de Cocody pour faire établir des papiers administratifs pour ses enfants.

Heureusement pour lui, des citoyens de la République de Côte d’Ivoire conscients de la sottise de ces mots d’ordre du Klan continuent de travailler pour que certaines personnes puissent avoir des papiers.

Malheureusement pour lui, des  passants l’ont apostrophé pour lui poser quelques questions dans une matière qui a disparu du programme scolaire de Golfie : le bon sens. On ne reconnait pas un gouvernement  mais on utilise ses services ? On appelle les enfants des autres  aux marches et on met les siens à l’abri en France ? On pleurniche devant les caméras du monde pour se plaindre d’un blocus alors qu’on ne vit plus au Golf Hôtel ? Le débat n’a pas eu lieu et il  peu s’en est fallu pour qu’il y ait combat. KKB s’est cherché, comme on dit ici.

Dieu merci, il reste encore des policiers malgré ceux qui sont tombés pour la patrie et dont la mort fait jubiler les croque-morts du Klan. Et ce sont ces policiers sur lesquels vos manifestants pacifiques ( ?) tirent qui exfiltrent- on aime ce mot en Golfie- qui réussissent à le soustraire comme un épervier- n’est-ce pas KKB, ça te fait quel effet ?

Le pot aux roses est découvert. Il n’y a plus personne à l’Hôtel du Golf. Il y a bien sûr les Forces Nouvaises qui n’ont pas le choix. Il reste la plèbe, les braves militants qui s’abrutissent à jouer au  poker en attendant la délivrance. Les premiers sont la chair à canon, les seconds sont le bouclier humain dont rêvait le Moro Naba, Grand Maitre du KKK. L’élite, elle est discrètement cachée dans l’hôtel jumeau du Golf ou au 43ème BI-MAL. Les Ivoiriens disent «  on a vu dedans ». ADO et sa cour ne viennent au Golf que pour les interviews et lorsque des médiateurs sont de passage. Le reste du temps, ils sont partout ailleurs à Abidjan là-bas, dans les endroits qui font le charme de la Ville de la Joie. Et ce blocus ? Qui est fou ?

Zegou Seli

 

Publié dans PDCI-RDA

Commenter cet article

sonia 05/02/2011 07:13


Ce Caca B. aurait dû refuser l'aide 'illégitime' des 'rebelles' restés fidèles à Gbagbo le 'dictateur', ou bien il a oublié tous leurs refrains là ? Tchrouuuuuuu !


Zegou Seli 05/02/2011 08:13



Non Sonia ... Caca B, le bien -nommé , a fait dans son froc et s'est réjoui de la  présence des FDS. Bon'journée!