UN PANEL DE CRABES

Publié le par Zegou Seli

                                           UN PANEL DE CRABES  

 

On aime les crabes dans ce pays. Ces crustacés décapodes de Grand-Bassam à Sassandra font l’unanimité des goulus, des gourmands et des gourmets. Ah les crabes bleus, les crabes poilus et les crabes amphibies. Au point où nos parents du côté de Niani et Niega  au PK 26 de la Côtière se sont carrément lancés dans la carcinoculture- on va dire élevage de crabes pour Akissi. Nous et les crabes ! J’en connais qui bavent de façon pavlovienne à la seule mention de « sauce graine-crabes poilus. »

Notre carcinophilie nous a valu une expédition par l’Union Africaine qui n’en est pas à sa première preuve d’amour  pour la Côte d’Ivoire .Et donc dans un immense élan de solidarité africaine, on nous expédie tout une carcinoderie représentative de crustacés présidentiels des cinq régions d’Afrique. Vive la diversité ! Crabes des cocotiers, crabe bicorne, crabe boxeur, crabe caillou noir, crabe gladiateur, crabe honteux…Akissi, il y a 6800 espèces de crabes, a connais pas, a demander…

Sauf qu’au moment de recevoir ces crustacés à cinq paires de pattes-les numérologues vont trouver à boire et à manger dans cette coïncidence entre la nature et la vie politique…Cinq présidentiels crustacés mais il y a en un qui pose problème. Un crabe bizarre. B comme Bizarre. B comme Blaise.

Ce crabe que l’on appelle communément crabe gladiateur, les chercheurs le nomment Ocypode cursor ou Ocypode pénicillé. Cinq paires de pattes, deux pinces pour mordre et attaquer et des touffes poilues sur les antennes. Les Anglais l’appellent  tufted ghost crab ou crabe fantôme poilu (Patisakana !!!)Bizarre, ce crabe !

Le panier de crabes arrivent donc ce 20 Février, six jours après la Saint –Valentin qu’ADO, dans le cadre de l’opération Pays Mort, vient d’interdire par fax ou par SMS, je sais plus trop. Les crabes arrivent avec chacun son agenda secret. Avec chacun les instructions de son maitre. On les voit déjà dandiner tandis que la rue abidjanaise se mobilise pour la nième fois. Trois pas en avant deux pas en arrière. En quinconce comme Sarcocu les rares fois qu’il porte une veste à sa taille et qu’il veut donner un ultimatum à Laurent  et Simone…

Ivoiriens, Ivoiriennes, le repas est servi. Attiéké et crabes farcis. Comportement de crabes ? On va vous manger bruyamment comme on mange des crabes.Même les crabes bizarres.

 

Zegou Seli

Publié dans Médiation

Commenter cet article